Protime à HR Factory Luxembourg - Focus sur l'expérience employé

Ce 12 juin, Protime était présent au HR Factory et a partagé sa vision de l’expérience employé.

De l'expérience client à l'expérience employé

Sophie Henrion a fait le parallèle avec l’expérience client pour insister sur son importance. Un client insatisfait peut faire énormément de dégâts à une entreprise.
En effet, posez-vous la question suivante : lorsque vous allez au restaurant et que vous ressortez ravi ; allez-vous automatiquement déposer un commentaire sur les sites de référencement ?
Fort à parier que vous serez nombreux à répondre non. Dans la majorité des cas, les gens iront plus facilement déposer un commentaire négatif suite à une mauvaise expérience que l’inverse.

Des études ont d’ailleurs montré qu’un client satisfait ne communique qu’avec 5 personnes tandis qu’un client ayant vécu une expérience négative va en parler à 10 personnes ! Le plus problématique étant qu’on ne connait en général que 4% de ses clients insatisfaits

Et vos clients internes ?

Si l’on considère les collaborateurs de l’entreprise comme ses clients internes, le parallèle avec les clients devient logique et donne à réfléchir sur les conséquences de leur insatisfaction.

A en croire les chiffres issus de nombreuses études, un employé heureux au travail sera moins malade et surtout plus productif. Tout le monde est donc gagnant !

Cependant il ne suffit pas de croire au bonheur pour qu’il devienne réalité. L’entreprise est maître de son climat et de l’humeur générale. Il lui appartient de mettre en place les éléments nécessaires à un environnement « happy@work ».

Protime a cité différents éléments-clés :

  • une culture d’entreprise forte, basée sur des valeurs partagées et vivantes
  • un management adapté, basé sur les principes de confiance, d’autonomie, d’initiative et de collaboration
  • des processus adaptés à un tel management et les outils adéquats

Très concrètement, il existe plusieurs pistes qui peuvent plus ou moins facilement être mises en place ; à commencer par la définition d’une vision claire pour l’entreprise.

Il est plus sain et motivant de se lever le matin pour aller travailler si on sait ce pour quoi on le fait. Partager vos objectifs d’entreprise : où vous voyez-vous dans 5 ans, 10 ans ? Traduisez ces objectifs en objectifs d’équipe et individuels tout en laissant à chaque collaborateur la liberté de proposer des initiatives qui contribueront à la mission générale. Enfin, n’attendez pas l’évaluation annuelle pour faire un point sur ces objectifs et leur état d’avancement. Favorisez l’évaluation continue. Ceci est la première étape vers plus de flexibilité et doit aller de pair avec une flexibilité d’horaire et/ou de lieu ou encore salariale. Pour cela il existe des outils adaptés comme la plateforme myProtime.

Bref, il n’y a pas de recette miracle, mais plusieurs ingrédients possibles qui, mélangés à votre sauce, peuvent donner un festin.